Dents de sagesse


Pourquoi les appelle-t-on les « dents de sagesses »? En fait, ces dents sont les dernières à faire leur apparition (éruption) dans notre bouche. Ce sont les 3èmes molaires. Les premières molaires font éruption vers l’âge de 6 ans, les deuxièmes molaires vers l’âge de 12 ans et les troisièmes molaires entre 18 et 20 ans. Et c’est la raison pourquoi elles se font appeler ainsi, parce qu’elles font éruption à un âge où l’on est plus sage (supposément!!!).

Il est important de faire examiner de façon périodique vos dents de sagesses afin de s’assurer de leur santé et de leur bonne position. Ainsi nous pourrons évaluer quelle est la meilleure option pour vous : les garder ou les faire enlever.

 

Doit-on absolument enlever les dents de sagesses?


NON! Les dents de sagesses peuvent être gardées si les conditions suivantes sont rencontrées :

 
  • elles sont en santé;

  • elles ont fait complètement éruption;

  • elles sont bien positionnées;

  • vous êtes capable de bien les brosser.

En d’autres mots, vous pouvez conserver vos dents de sagesse si elles ne vous causent pas de problèmes, ni à vous ni aux dents et tissus qui sont autour. Il est donc important de toujours évaluer quel est le plus grand risque: les garder ou les faire enlever.

 

Problèmes usuels des dents de sagesse


 

La plupart du temps, les dents de sagesse n’ont pas assez de place pour bien faire leur éruption complète, ce qui peut causer divers problèmes. Elles peuvent « pousser » dans différentes directions et sont parfois même couchées (les paresseuses!)

Quelquefois, elles sortent en bouche mais seulement partiellement et parfois aussi elles restent complètement enfouies sous la gencive et dans l’os de la mâchoire. C’est ce qu’on appelle des « dents incluses ».

Quand les dents de sagesses sont partiellement sorties, elles peuvent causer des problèmes car elles créent un passage où les bactéries et les débris alimentaires peuvent s’entasser. Si c’est le cas, ceci peut créer des problèmes aux gencives et de l’infection.

L’extraction de vos dents de sagesses vous sera recommandé, entre autre, si vous avez de la douleur, des infections répétées, un kyste, une tumeur, des dommages aux dents voisines, des problèmes de gencives ou une carie que l’on ne peut réparer adéquatement.

 

En conclusion


 

En résumé, il n’y a pas de règles claires pour l’extraction des dents de sagesses. Il faut se fier à l’expérience du dentiste et surtout évaluer si les risques sont plus grands de les garder en place ou de les extraire. Ensemble, nous pèserons donc le pour et le contre de chaque option et nous vous aiderons à prendre une décision éclairée avec laquelle vous serez confortable.